Le Cercle Sportif Brainois fut créé à la veille de la première guerre mondiale, le lundi 13 avril 1913, au café tenu par madame Marie NAVERNE et affilié à l'URBSFA sous le numéro de matricule 75.

Les 11 pionniers qui fondèrent ce soir-là le club s'appelaient: Joseph COURTOIS, Leslie GLADWICH ( un anglais qui tenait un café place Saint-Anne), Ernest DENAYER, Antoine GOSSELIN, Alfred KEGELAERT, Jules LACROIX, Georges MASTES, Maurice PLEUNES, Gaston et Léon SANTERRE, Robert STOURME

Le premier PRESIDENT fut Robert STOURME, la véritable âme du club et mécène pendant plus de 30 années. Il abandonna rapidement la présidence pour n'être "que" vice-président et ... délégué de l'équipe première!

Se succédèrent ensuite à la présidence, Pierre DEMOUR, le docteur Gaston DEMARET, Edouard LECLERCQ, Joseph KEGELAERT, Edouard LECLERCQ (deux mandats), le commandant Albert HERALY, Jean PASTUR, le Docteur Claude WANTY, Philippe BAYENS, le Docteur Philippe HUSTINX (deux mandats), Louis DERWA et actuellement depuis mai 2004 Jean-Louis DONNAY.

Les premières années furent difficiles et le championnat fut interrompu pendant 5 ans à cause de la première guerre mondiale.

En 1919, le club, fort de 28 membres reprend vigueur et débute à l'échelon le plus bas, c'est à dire en 3ème PROVINCIALE à l'époque -composé majoritairement des équipes réserves des divisions supérieures : les équipes B ou C d'ANDERLECHT, du DARING, du LEOPOLD, du RACING DE BRUXELLES, de l'UNION, et du WHITE STAR, principalement mais aussi l'EXCELSIOR SC, FC HALLE, CORPORE SANA, SAINT-JOSSE, VICTORIA LOUVAIN.

Dès 1920, des nouveaux joueurs rejoignent le club et une seconde équipe est créée. La saison 1920-1921 voit le Club accéder à la division II provinciale. BRAINE redescendra l'année suivante puis remontera à nouveau l'année d'après !

Le Club fut sans conteste le premier représentant significatif du football dans le Brabant Wallon.

EN PROVINCIALE JUSQU'EN 1946

Il faudra 25 ans, de 1922 à 1946, pour voir le Cercle Sportif BRAINOIS, qui entretemps, sera devenu Royal, s'extraire de la série provinciale. Le club y parviendra avec l'aide de renforts extérieurs, souvent prisés par le Club, tels Paul SCHUPPEN (ANDERLECHT), Jef. SCHOONHEYT, Jean PADUWAT, Raoul DEPRINS, KRAKOWSKI (un polonais en provenance de GENK), Marius BOTTI (OLYMPIC), Prudent LAENEN (HALLE), Benoît D'HONDT (UCCLE SPORT), Alex DEVROE (ANDERLECHT), René PULINCKX (DARING).

C'est au terme du premier championnat d'après-guerre, celui de 1945-1946, que le Club termina premier et accéda pour la première fois en Promotion (devant ZAVENTEM et LA RHODIENNE) avec les joueurs cités plus haut et 6 Brainois : Elie ARCQ, Gaston CHABEAU, Raymond CLAIRBOIS, Robert LACROIX, Henri MABILLE, André WASNAIRE. Ils étaient entraînés par M. LOEWENFELD aidé par M. STEVENS pour la condition physique.

EN NATIONALE DE 1946 A 1969

De 1946 à 1969, le Cercle Sportif BRAINOIS se stabilisa en promotion et accéda même entre 1957 et 1963 à la IIIème DIVISION NATIONALE, après avoir terminé pendant 4 saisons consécutives à la seconde place en promotion!
C'est le gentleman entraîneur Roger DANTINNE qui entraînait l'équipe qui gagna le championnat de promotion B, devant OVERPELT, LOKEREN et AARSCHOT, au terme d'un tour final passionnant. La composition de l'équipe était la suivante : LABARRE, STASSEYNS, CALUWAERTS, RENIER, VAN CABEKE, LANGLET, VOUSSURE, VAN GELDER, KUYLEN, BREMACKER, WEZEL.

Les adversaires les plus coriaces du Club, à l'époque, étaient, notamment, LA LOUVIERE, le RACING DE BRUXELLES, OLSE MEKSEM, LOKEREN, BEVEREN, WAREGEM, le RACING MONTEGNEE qui nous priva de la montée en 1954, lors d'un déplacement mémorable (plus de 20 autocars de supporters) -match perdu 2-1.

C'est vers 1963, à l'occasion du 50ème anniversaire du Club, que fut annoncé la création d'un stade à Braine l'Alleud. Il fallut 10 ans pour voir ce souhait réalisé et le stade Gaston REIFF fut inauguré en septembre 1973., le poussin de Hambourg, le gâteau du cinquantenaire, moka et 1/2 bouteille de vin.

Le club se stabilisera en promotion de 1963 à 1968.

1969 - 1990 : LES PROVINCIALES

Au terme de la saison 1968-1969, le RCS chuta en Ière Provinciale et resta dans les séries provinciales jusqu'en 1983.

Ce sont des années de vaches maigres.

Le président LECLERCQ cède sa place au commandant Albert HERALY. On voit apparaître Philippe SAINT-JEAN en équipe fanion lors de la saison 1970-1971 où il restera pendant près de 12 ans. Victime de 3 accidents sévères, il mit fin prématurément à sa carrière de joueur.

En 1980, de nouveaux vestiaires furent érigés. Ensuite, lors de la saison 1981-1982, un nouvel éclairage fut inauguré lors de la venue d'ANDERLECHT (0-1).

Au terme de la saison 1982-1983, le Club connaîtra la descente en 2ème provinciale. Il y restera de 1983 jusqu'en 1987. Le club est alors au même point qu'en 1922 et il lui faudra 4 années pour rejoindre la première provinciale.

En 1983, le club décide de créer une véritable ECOLE DES JEUNES dont la direction est confiée à un serviteur du club: Fernand VOUSSURE, qui après avoir servi le Club comme joueur puis comme entraîneur revient cette fois en qualité de directeur.
Il y dispensera son savoir pendant plus de 4 ans.
Ce fut aussi la première année du fameux TOURNOI EUROPEEN pour équipes minimes que le club organisera pendant 16 saisons consécutives et qui verra les plus grands clubs (AC MILAN, BENFICA, REAL MADRID, AJAX ...) et les futurs KLUIVERT, RIJKAARD, ALBERTINI, etc...) fouler la pelouse du Stade Gaston Reiff.

1990-2000 : ALLER-RETOUR ENTRE PROVINCIALE ET NATIONALE

Philippe SAINT-JEAN entame sa 5ème saison en qualité d'entraîneur principal. Notons qu'il fut épaulé dans son travail au sein de l'Ecole des Jeunes par Franky VERCAUTEREN.
Le club a énormément investi afin de gagner la IIIème nationale.

Après avoir accompli 6 années à la tête de l'équipe première, Philippe SAINT-JEAN quitte l'équipe première.

Il s'agit d'un nouveau tournant pour le club qui n'a pas réussi à monter en IIIième nationale malgré les efforts consentis. Sous la houlette d'un de ses anciens joueurs devenu entraîneur, Said BARDHADI, le club entame la saison 1993-1994 en promotion D. . Le nouvel entraîneur, flanqué du truculent Georges DE SCHRIJVER, emmène dans ses valises plusieurs joueurs en provenance du SCUP JETTE.
C'est l'époque où apparaît un certain LOUIS DERWA, notre ancien président, qui jouera trois saisons en équipe première.
L'équipe termine à la 3ème place derrière l'ACHE emmené par BRNCIC (qui intégrera plus tard l'AC MILAN) et accède au tour final lors duquel elle s'inclinera de justesse 1-0 au LORRAIN ARLON.
Ceci reste notre dernière plus belle performance jusqu'à ce jour.

.
DE 2000 A AUJOURD'HUI

Pour la saison 2000-2001 le groupe est emmené par Felice MAZZU et son adjoint MIRO. L'équipe est résolument tournée vers les jeunes et compte plusieurs titulaires issus de son Ecole de Vie. L'équipe va réaliser une très bonne saison et terminer deuxième au classement. Au tour final, malheureusement, nous échouerons en ne parvenant pas à scorer contre BIERBEEK (barragiste en PI) : 0-0. Halle monte en PI.
La saison suivante sera la bonne: l'équipe occupera quasiment la seconde place au classement durant tout le championnat et prendra la tête à deux journées de la fin! Magnifique dénouement pour un groupe presque inchangé par rapport à la saison précédente, les seules arrivées de Jean-Jacques KANDA et Grégory FAVARO venant apporter plus de poids au groupe dans une série physique (PII C). Le Scup Jette termine deuxième et fusionne avec Dieleghem. Près de 7 joueurs formés au le club ont participé activement au sacre parmi lesquels une mention spéciale pour Kevin CUNCHE.

Championnat 2002 - 2003;
Pour un nouveau retour parmi l'élite provinciale, toujours coachée par le tandem Mazzu-Linari (3ème saison consécutive) l'équipe salue le retour de deux jeunes espoirs parti à Mouscron: Stephen HILLEN et Michael LLOPIS et salué l'arrivée de Djamal ALIOUAT (Lombeek-Liedekerke) et de Geoffrey PHILIPPE (sans club mais qui s'entraînait chez nous).

Notre équipe fanion réussi un premier tour remarqué, caracolant même dans le peloton de tête durant quelques week-end. L'équipe est est alors "dopée" par un FAVARO carburant à haut régime. Le second tour sera beaucoup plus difficile, l'équipe n'arrivant plus à prendre le dessus. Au total, une saison tranquille dont on retient l'éclosion de jeunes du cru dont Kevin CUNCHE dont l'adaptation éclaire est remarquable.

La saison est également marquée par les festivités du 90ème anniversaire du club.

A cette occasion le désormais traditionnel lunch des sponsors accueille un orateur de choix: Monsieur Alain COURTOIS. Sont également présents E.SCIFO, G.GRUN, JP SPAUTE, le secrétaire général de la Fédération, M.HOUBEN, et bien d'autres personnalités.

Un tournoi inter-entreprises guidé par la société PHILIPP MORRIS a lieu en prélude à un tournoi de pré-minimes rassemblant quelques équipes étrangères, dont une jeune équipe japonaise.

Tous les anciens sont invités à un match des anciens auquel participe l'équipe des amis d'E.SCIFO qui pour l'occasion joue son premier depuis son opération à la hanche. La journée se termine par un grand bal sous chapiteau avec, notamment, la présence d'un groupe brésilien.

Enfin, une exposition remarquée et fort réussie est organisée à l'office du tourisme rassemblant les trésors accumulés du club. A cette occasion l'intérêt des anciens est telle que se crée dans la foulée le CLUB DES ANCIENS. Chaque membre reçoit un abonnement gratuit au stade
Championnat 2003 - 2004;
Pour notre 2ème saison au sein de l'élite provinciale, l'objectif est de se mêler à la lutte pour le tour final. Pour réaliser cet objectif, nous décidons de cibler notre recrutement.

Championnat 2004 - 2005;

Les objectifs de la saison sont clairs: au niveau de l'équipe première faire aussi bien que la saison précédente et au niveau de l'école des jeunes, améliorer la qualité de l'encadrement et de l'organisation. Car comme se plait à souligner notre Président Jean-Louis Donnay "le véritable baromètre de la santé d'un club est son école des Jeunes".

La saison 2005-2006 s'annoncent sous les meilleurs auspices et le chiffre impressionnant de 400 jeunes actifs n'est pas utopique !

Championnat 2005 - 2006

La saison 2005-2006 devait être celle de la confirmation. Un staff et un effectif stable, renforcé par quelques joueurs avec un beau pédigrée offraient toutes les qualités pour enfin rejoindre l'échelon promotionnaire. Jusqu'à la dernière journée, la qualification pour le tour final restait possible. Il fallait battre Wijgmaal au stade Gaston Reiff pour les obliger à un test match pour désigner le cinquième du classement qui offrait le dernier ticket pour le tour final. Une défaite sans appel sur le score de 1-4 clôturait une saison fort mitigée...Nous terminons finalement 8ème avec 44 points.

Championnat 2006 - 2007

Pour aborder la saison 2006-2007, le nouvel entraîneur Luc Cauwenbergh doit donc composer avec les départs de Loquet, Etumba, Cunche, Dewilde, Toussaint, Devos, Lecocq et Dantinne. Dans le sens des arrivées le club salue les retours de ses anciens comme Michaël Colla et David Talavera et les arrivées de Jo Claes, Kris Thielemans, Thomas Van Poucke, Geoffrey Segers, Massimiliano Sostilio et Christophe Collaerts. Philippe Masson, Luc Duville, Daniel Marissen et Guy Kegelart complètent le staff technique alors que Laurent Dricot prend en mains la nouvelle équipe de P4 composée principalement de jeunes du club

La saison 2006-2007

démarre sur de bonnes bases et permet à l'équipe de se hisser à la deuxième place du classement à la trêve hivernale. Malheureusement notre entraîneur Luc Cauwenbergh annonce dès janvier son départ pour la saison suivante à Grimbergen et le doute s'installe dans l'équipe à un tel point que le maintien revient à l'ordre du jour. Le Club met alors fin à sa collaboration avec son entraîneur et confie à Ludo Wouters de gérer la fin de saison tout en préparant les deux suivantes. Nous atteignons finalement le total de 39 points et une huitième place assez décevante vu les qualités montrées en début de saison.
Une nouvelle fois une grosse refonte du noyau s'annonce nécessaire, Luc Cauwenbergh emmenant notamment plusieurs jeunes joueurs du cru vers sa nouvelles destination.
Sous la houlette de Jean-Luc Colin qui rejoint le comité et suite à l'arrivée de plusieurs partenaires ambitieux, le club met sur pied une équipe expérimentée avec comme objectif avoué le titre. Au niveau de la Présidence, Didier Van Hoof succède à André Pensis. Le premier tour est en tous points remarquables et un duel RJ Wavre - RCSB se déroule à distance jusqu'au derby fin novembre qui permet à nos couleurs de prendre la première place grâce à un but dans les arrêts de jeu de Mathieu Vlaminck. Mais une nouvelle fois le second tour ne confirmera pas le premier. Les défaites s'enchaînent et le RJ Wavre s'envole vers un titre mérité. Au tour final, nous éliminons Kampenhout en demi-finale (3-1 et 0-0) avant de subir la loi de Dilbeek (1-4 et 6-1) en finale.


Pour la saison 2007-2008,

l'ossature du groupe est reconduite et est même renforcée avec notamment l'arrivée de Bernard Allou. Malheureusement le Tempo Overijse s'avèrera être un adversaire hors-concurrence et malgré la perte de douze points sur tapis vert, les Serristes survolent le championnat tout en étant battus à deux reprises par les Brainois (2-0 et 1-3) ! Une nouvelle fois le tour final se profile à l'horizon. Le comité décide d'en confier la gestion à Vincent Kohl et Xavier Donnay pour créer un choc psychologique. Nous éliminons Ganshoren en demi-final (1-0 et 0-1) mais nous échouons en finale contre Vilvorde (1-1 et 3-0) avec un groupe rajeuni qui aura montré de belles promesses.
Le tandem Alain Cneudt-Olivier Verschoore prend les destinées de l'équipe fanion pour la saison 2009-2010 avec un groupe très rajeuni. Olivier Houben succède à Jean-Luc Colin au poste de manager et la saison sera une grande réussite sportive avec un groupe spectaculaire. Nous engrangeons 64 points...soit deux de moins que le champion Ucclois et terminons deuxièmes après un duel palpitant avec les Bruxellois et la perte du leadership lors de l'avant-dernier match à Kampenhout alors que nous menions encore à un quart d'heure du terme. Le groupe est démoralisé et subit la loi de Hal en demi-finale du tour final (2-0 et 0-3).


La saison 2010-2011

redémarre avec un groupe et un staff pratiquement inchangés et avec un nouveau président Pascal Wastiel. Malheureusement ce dernier doit quitter ses fonctions rapidement pour raisons personnelles. L'équipe jouera finalement un championnat honorable avec une 4ème place à la clé mais une nouvelle élimination en demi-finale du tour final contre Ganshoren (1-3 et 2-0).


Pour débuter la saison 2011-2012,

Didier Van Hoof reprend la présidence du club avec un nouveau projet sportif axé sur les jeunes du club. Xavier Donnay et Vincent Kohl sont intronisés aux commandes d'un groupe talentueux mais manquant d'expérience et de caractère. La descente est entérinée lors de l'avant-dernière journée et acte un retour en P2 dix ans après l'avoir quittée.


La saison 2012-2013

démarre avec un staff inchangé mais avec un groupe alliant l'expérience à la jeunesse brainoise. Des retours sont ainsi enregistrés comme ceux de Rogerio, Vlaminck, Stevens, Boreux, Kegelart et Lenglez. Des jeunes du cru sont intégrés au noyau comme Tuzolana, Donnay et Poull et d'autres décident de nous maintenir leur confiance comme Ver Elst, Talavera, Destrycker, Brasseur, Alderson, Jimenez et Demol. Des joueurs plus aguerris complètent le groupe comme Russo, Dorange, Van Hecke, Di Paolo et Peyronnet.
Nous voici prêts pour une nouvelle aventure en Jaune et Bleu avec des ambitions raisonnables de jouer le top 5.La saison 2012-2013 démarre très bien avec premier tout remarquable qui nous permet de rester dans le sillage de l’ogre waterlootois. A mi-parcours nous sommes deuxièmes à 5 points de nos voisins mais le deuxième tour ne répondra hélas pas à nos attentes. Des blessures importantes et le peu de rotations possibles rendent difficile notre fin de parcours et nous terminons finalement à une décevante 6ème place insuffisante pour accéder au tour final qui était l’objectif de la saison.
Le Club consent quelques efforts budgétaires pour renforcer l’équipe pour cette fois réussir notre pari de participer au tour final voire plus. Après une préparation remarquable qui nous voit nous qualifier pour la Coupe du Brabant tout en reportant des joutes amicales contre des équipes de P1 voire de Promotion, nous débutons le championnat par une victoire 0-3 à Machelen mais très vite la machine se grippe. Les mauvais résultats s’enchaînent et le comité prend la décision de se séparer de Xavier Donnay. Ce fut une décision difficile à prendre par rapport à un homme qui avait tant apporté au Club par le passé. Pascal Hofman, l’ancien capitaine de l’Union Saint Gilloise, prend la relève. La sauce fait mine de prendre mais une fois encore le manque de régularité et une zone défensive peu rassurante nous oblige à rester dans le ventre mou du classement. Deux mois avant la fin de la saison, le Comité prend une nouvelle décision difficile en écartant Pascal Hofman pour préparer au mieux la saison 2014-2015 en nommant Vincent Houdret, le coordinateur Seniors et coach de l’équipe P3 qui réalisait à ce moment son meilleur parcours depuis son accession à la P3, à la tête de l’équipe première. L’objectif était d’intégrer un maximum de jeunes ce qui fut fait à la satisfaction générale. Nous terminerons néanmoins finalement à une très décevante 9ème place.


A l’aube de la saison 2014-2015,

les espoirs de réaliser une bonne saison semblent permis. 11 joueurs du noyau sont restés au bercail, 7 jeunes ont été intégrés au noyau A et 8 renforts ont été recrutés dont un bien sympathique en la personne de Selim Attia qui revient ainsi au Club après un passage par Waterloo.


Saison 2014-2015
 
Nous restons donc sur deux dernières saisons décevantes mais repartons avec de nouvelles ambitions avec un groupe renforcé tant par des transferts extérieurs que par la présence de quelques jeunes pétris de qualité.
Sous la houlette de Vincent Houdret assisté de Vincent Kohl le début de saison est hésitant et irrégulier. Après 7 rencontres nous comptabilisons un 9 sur 21 plutôt mitigé et Vincent Houdret prend ses responsabilités en présentant sa démission.
Le comité choisit alors la carte de la continuité en intronisant Vincent Kohl comme T1 et en demandant à Vincent Houdret de poursuivre son travail en P3 en formant avec Alain Campion un tandem de choix.
Les résultats s'améliorent progressivement mais trois défaites par un but d'écart nous empêchent de nous rapprocher de manière significative au classement.
Le deuxième tour débute déjà en décembre par une victoire laborieuse à Saint-Michel mais ce succès a le don de rebooster l’équipe. Nicolas Clercq épaule désormais Vincent Kohl et sur les 14 derniers matchs, nous en gagnerons 11 avec également deux nuls et une seule défaite contre Hoeilaert qui ce jour-là nous envoyait une signal fort ; ce sera entre eux et nous pour le titre de champion.
Les Brainois jouent à présent en patrons. Nous battons le leader de Kampenhout sur un but « sardine » de Romu Lecocq à deux minutes du terme ; c’est le véritable déclic et la première des neuf victoires consécutives. Plus rien ne nous résiste ! Nous allons nous imposer 1-3 à Grez et nous prenons la tête du classement, plus jamais nous ne la lâcherons donc. Le titre se joue sur notre terrain contre Melsbroek le 3 mai. 600 personnes sont sur les gradins et Mathieu Vlaminck inscrit le but libérateur en seconde période. La fête fut belle et longue et célébrée par tout le club.


Le Club retrouve donc l’élite provinciale trois ans après l’avoir quittée.
 
 
Saison 2015-2016 !
 
Le Comité décide de maintenir sa confiance à Vincent Kohl et demande à notre capitaine Anthony Masini d’ajouter une casquette supplémentaire en devant T2. Pour l’équipe P3 nous saluons le retour au Club de Patrick Longfils qui sera assisté de Nicolas Clercq.
Le groupe reste pratiquement inchangé, seuls Romu Lecocq et Abel Yao ne poursuivant pas l’aventure parmi les joueurs clés. Quelques jeunes sont prêtés pour un an pour prendre du temps de jeu : Nicolas Pietrons, Thomas Stassin, Kevin Busselot et Logan Brasseur migrent vers Houtain, Boris Houdret vers le PAC Buzet, Nicolas Hemelhof vers Ohain, Maxime Kongo vers Boitsfort et Jakimo Kimbulu vers La Rhodienne.
Au rayon des arrivées des anciens rentrent au bercail : Mathieu Biot (Waterloo), Sébastien Patureau (Rixensart), Orson Lama (La Rhodienne) et Renaud Demol (La Rhodienne.
Nous accueillons aussi Luca Cordier (Sporting de Charleroi), Enzo Cortelletti (Géants Athois), Rosario Pepe (Binche), Damien Lagrange (US Ophain) et Remy Pepe (FC Charleroi).
Place au spectacle, reprise des entraînements le 17 juin.

 

La saison démarre d'emblée dans un excellent contexte. Les groupes P1 et P3 montrent directement d'excellentes dispositions et remportent leurs 4 matchs de Peugeot CUP mais seule l'équipe P1 se qualifie, l'équipe P3 étant éliminée au goal average !
Le début du championnat répond aux attentes avec un 6 sur 6 pour l'équipe première et une équipe P3 qui s'installe progressivement mais durablement dans le top 4 du classement. L'équipe première elle s'incruste également dans le haut du classement derrière les deux équipes qui s'avèreront intouchables jusqu'au bout, Diest et Eppegem.
La lutte se prolongera jusqu'à la dernière journée pour désigner parmi le RJ Wavre, Bierbeek, Hoeilaart, Liedekerke et le RCSB les deux équipes participantes au tour final vers la nouvelle D3 Amateurs. Les deux équipes francophones (ACFF) émergent finalement avec respectivement les Macas 3èmes et le RCSB 4ème à un petit point. La victoire lors du dernier match face à Bierbeek (3-1) conjuguée à la victoire 7-2 de l'équipe B contre Clabecq (qui valide la montée en P2 pour la joyeuse bande à Patrick Longfils) donne lieu à une fête digne de ce nom. Entretemps notre équipe première s'était qualifiée pour la finale de la Peugeot-Cup au terme d'un parcours jalonné de huit victoires !
Mais dès le lendemain une nouvelle assombrit le climat de fête: le comité exécutif et l'ACFF présentent des textes incohérents entre eux pour désigner les participants au tour final vers la D3 Amateurs. L'imbroglio commence avec une décision incongrue dès le mercredi rendue par le Comité exécutif de l'Union Belge: seul le 3ème (le RJ Wavre donc) est qualifié pour le tour final, le RCSB devant lui se contenter d'un tour final "bis" le privant de toute chance de montée.
C'est dans ce climat d'incompréhension et de frustration que nos joueurs disputent la finale de la Peugeot Cup face au Stade Everois récent champion en P3. Nous nous imposons 1-0 sur un but de notre plus jeune joueur Laurent Jamotte. Cette fois la fête est sans ambiguïté, ce titre personne ne pourra nous l'enlever !
 
Le Conseil d'Administration du RCSB décide alors d'interjeter appel de la décision du Comité exécutif; cet appel sera jugé fondé mais irrecevable. Nous portons alors l'affaire devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le sport (CBAS) la plus haute instance pour juger les différends sportifs. Après un temps de réflexion exceptionnellement long vu les différentes interprétations possibles des textes, la CBAS confirme la décision du Comité exécutif et nous prive dès lors de toutes chances de rejoindre la D3 Amateur ce qui était devenu un objectif logique après une saison remarquable et un bulletin de 55 points en fin de saison.
Ce fut pour tous (joueurs, staff, supporters et comité) une immense frustration mais nous pouvons être fiers de notre saison en tous points remarquables.
Le comité remercie et félicite tous les joueurs et les deux staffs pour leur boulot impressionnant tout au long de la saison!
 
Le bouton est à présent tourné et la saison 2016-2017 est déjà devant nous. "Never change a winning team" tel est l'adage de nos voisins britanniques que nous avons mis en application. Les staffs P1 et P2 prolongent ainsi leur mission et les deux groupes de joueurs sont eux aussi reconduits avec quelques renforts bien ciblés pour consolider nos chances en haut de classement pour la P1 et pour vivre une saison tranquille de transition pour notre équipe P2.
 
Allez le RCSB !

 

RESULTATS WE